agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Journalisme à l'heure du numérique Portails : www - étudiants - personnels Journalisme à l'heure du numérique

Vous êtes ici : fr > Axes de recherche > 04 - L'apport des sciences de l'informatique

04 - L'apport des sciences de l'informatique

 
Un autre élément structurant de ce projet de recherche est sa volonté de produire une étude pluridisciplinaire sur le journalisme, notamment à la croisée des sciences humaines et des sciences de l’informatique.
Avec l’arrivée d’Internet et des nouveaux médias, les méthodologies habituelles de recueil (enquêtes, sondages) et d’analyse (statistiques, analyse des données) de l'information sont en pleine mutation. Des modèles formels de représentation des connaissances (ontologies, logiques de description), issus de l’IA et des Sciences Cognitives, ont vu peu à peu le jour pour construire et tirer profit de gigantesques bases de connaissances. Un nouveau champ de recherche a émergé en Informatique, appelé fouille de données (data mining), pour donner les outils nécessaires à l’analyse de données (en particulier de corpus) de plus en plus volumineuses et hétérogènes. La fouille de textes (text mining), nourrie par les techniques issues de la statistique textuelle, de la linguistique computationnelle, de la recherche d’informations, permet aujourd’hui d’extraire, d’analyser, de synthétiser, des masses d’information jusque là hors de portée des algorithmes habituellement employés par les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC).

Forts de ce constat, il nous semble primordial d'inscrire le projet dans une logique de collaboration étroite avec les sciences de l'informatique en associant systématiquement des collègues issus de cette discipline dans les différentes actions de recherche. Cette collaboration peut se concrétiser aussi bien au niveau du recueil des informations que sur l'analyse des représentations et la constitution des bases de données spécifiques à chaque entreprise de presse étudiée. L'objectif consiste là encore à d'utiliser les mêmes types d'approches et d'outils afin de pouvoir croiser les analyses.

mise à jour le 24 juillet 2015


Université Lumière Lyon 2